Charte de Formation

du réseau des festivals de théâtre scolaire francophone en français langue étrangère

  • Considérant qu’un enseignant ne peut mettre des élèves en situation de jeu sans éprouver lui-même cette situation,
  • Considérant que le théâtre-éducation n’est pas une mise en scène des élèves par des professeurs mais un processus d’animation sur l’année,
  • Considérant que les spectacles présentés ne sont pas des spectacles professionnels et finis,le Réseau des Festivals de Théâtre de Jeunes en Français Langue Etrangère, réuni pour ses quatrièmes Assises, les 2 et 3 avril 1997 à Arad, Roumanie, a décidé de faire porter l’effort sur la formation des enseignants et des élèves et sur la formation à la critique.

Dans ce cadre, il est souhaitable:

A) Pour les enseignants en Français Langue Etrangère

  • que cette formation soit assurée par des animateurs francophones, compétents dans le domaine du théâtre-éducation, et sensibilisés aux problèmes du Français Langue Etrangère,
  • qu’au moins une session de formation de base soit organisée dans chacun des pays du Réseau,
  • que cette formation puisse être continuée pendant l’année, ceci pouvant mener les enseignants impliqués à se mettre en jeu,
  • que dans le cadre des festivals, ils puissent bénéficier d’un atelier de formation spécifique.

Dans le même esprit, il serait souhaitable:

  • que les coopérations régionales puissent se développer de manière à mettre en place des formations communes à plusieurs pays,
  • qu’une université d’été régulière puisse être organisée pour l’ensemble du Réseau.

B) Pour les élèves en Français Langue Etrangère

  • que les ateliers de formation soient organisés pendant l’année,
  • que les ateliers, en français, soient organisés pendant les festivals.

C) Pour les participants aux festivals
que des forums, dont l’animateur sera au fait des processus mis en jeu dans la présentation des spectacles d’élèves, soient organisés de manière à permettre un échange critique constructif à l’issue des spectacles

D) que des professeurs et élèves puissent assister, aussi souvent que possible, à des représentations théâtrales et en rencontrer les comédiens et le metteur en scène pour se former un regard critique

E) ceci pouvant déboucher, pendant les festivals, sur la réalisation d’un journal rendant compte de l’atmosphère générale et, dans l’esprit des forums, des différents spectacles présentés.